Les SADC de l’Estrie honorent six entreprises de la région !

East Angus, le 16 novembre 2010 – Les SADC de l’Estrie ont honoré six entreprises de la région ayant débuté une démarche en développement durable (DD) lors d’une soirée de réseautage dédiée aux entreprises. Cet événement avait lieu le 16 novembre dernier au Centre culturel d’East Angus et visait à reconnaître leurs efforts dans ce domaine.

Les entreprises à l’honneur sont toutes initiatrices de projets innovateurs en DD, projets à des stades différents de réalisation. Bien que chacune ait débuté une démarche générale, quelques éléments les distinguent : Les équipements du Phare de Lac-Mégantic envisage de construire un projet immobilier vert, Palco de Danville a développé un service de récupération de palettes de bois et de biomasse, RSI inc. de Danville est l’inventeur d’un système d’élimination du ralenti des voitures et camions, Tech-Nic réseau conseil d’East Angus développe un service de récupération du matériel informatique et la vente de produits informatiques verts. Finalement, Caron et fils de Coaticook désire gérer ses matières résiduelles de façon responsable en obtenant une certification.

Afin de démystifier ce qu’est une entreprise durable, cet événement était précédé d’une visite des installations du IGA Cookshire, entreprise également honorée par les SADC de l’Estrie et lauréate au dernier Gala des prix d’excellence en environnement des Cantons-de-l’Est dans la catégorie Petites entreprises ou institution (74 employés et moins). En plus d’être en voie d’être certifiée LEED, niveau argent, cette entreprise est également le laboratoire de l’Eco2 System, un système écologique unique au monde fonctionnant au dioxyde de carbone (C02) qui cumule à la fois les fonctions de réfrigération, climatisation et congélation. On estime que ce procédé est l’équivalent d’un retrait annuel de plus de 850 voitures sur les routes.

Lors de cette soirée, Jean-Pierre Gouin, coordonnateur en développement durable pour les SADC a mentionné : « C’est extrêmement encourageant de voir des entreprises mettre le DD au cœur de leur stratégie de développement ». Il a aussi ajouté que toutes les entreprises peuvent profiter d’une aide dans l’atteinte de leurs objectifs en DD par le biais du blogue où des capsules seront diffusées sur une fréquence bimensuelle : www.ddsadcestrie.org. Les informations sont aussi disponibles par une page Facebook et un compte Twitter.

À propos du projet :

Les SADC de l’Estrie se sont regroupées afin d’offrir un service d’accompagnement en développement durable aux entreprises des MRC du Haut-Saint-François, des Sources, du Granit et de la région de Coaticook. Ce processus nécessite une contribution de 500 $ de la part de l’entreprise et consiste à établir un diagnostic de celle-ci au regard du DD. Ensuite, un plan d’action en DD et la mise en œuvre de celui-ci est assuré par les conseillers des SADC. Cette initiative est rendue possible grâce à la contribution financière concertée des SADC, de la Conférence régionale des élus de l’Estrie et d’Emploi Québec Estrie.

Une épicerie pas comme les autres!

IGA Cookshire est une épicerie avant-gardiste qui, grâce au soutien des Sociétés d’aide au développement de la collectivité de l’Estrie et de Sobeys, est devenue un véritable exemple de durabilité pour sa région. D’ailleurs, elle est en voie d’être certifiée « Leadership in Energy and Environmental Design » (LEED) niveau Argent. LEED est un programme de certification par tierce partie et un point de référence international pour le design, la construction et l’opération des bâtiments durables à haute performance.

C’est pourquoi, dans la construction d’un nouveau bâtiment, monsieur Gilles Denis, propriétaire, a favorisé l’utilisation de matériaux locaux et écologiques. C’est le cas pour le cèdre servant de revêtement extérieur qui provient de Tred’si, un récupérateur de poteaux de téléphone de la région. C’est aussi pourquoi plus de 75 % des résidus produits lors de la construction ont été récupérés et que l’enveloppe du bâtiment est 15 % plus performant que la norme. La toiture ne fait pas exception. Celle-ci est recouverte d’une membrane peinte en blanc qui reflète plus de 90 % de la lumière qui la frappe, réduisant ainsi la quantité de chaleur émise et relâchée dans l’atmosphère et son incidence sur les îlots de chaleur urbains.

Lors de la conception du bâtiment, l’économie de l’eau était aussi un des éléments pris en considération. Ainsi, des toilettes, des lavabos et des urinoirs à basse consommation ont été installés, réduisant la consommation annuelle de 40 %. Cela représente plus de 200 000 litres.

En ce qui concerne les matières résiduelles, l’épicerie détourne de l’enfouissement près de 80 % de toutes les matières qu’elle produit. Elle vise l’obtention du niveau 3 du programme de reconnaissance ICI ON RECYCLE! de RECYC-QUÉBEC qui s’adresse aux Industries, Commerces, Institutions (ICI) qui atteignent ce pourcentage de récupération des matières. Pour ce faire, IGA Cookshire s’est associé à un producteur local (Les serres Bo-Jardins) afin de pouvoir se débarrasser de façon responsable des deux tonnes de matières putrescibles qu’il produit chaque semaine. Ce producteur recueille ces matières qui lui permettent d’économiser annuellement près de 2 500 $ de fertilisant. Un projet de compostage régional incorporant d’autres épiceries de la région est en préparation.

L’une des initiatives les plus audacieuses de monsieur Denis est certainement l’utilisation de l’Eco2 System, un système écologique unique au monde fonctionnant au dioxyde de carbone (C02) qui cumule à la fois les fonctions de réfrigération, climatisation et congélation. On estime que ce procédé libère quelque 4 000 fois moins de gaz à effet de serre (GES) que les réfrigérants de synthèse – l’équivalent d’un retrait annuel de plus de 850 voitures sur les routes – et engendre des économies en énergie de l’ordre de 40 000 $ par année. Son épicerie sert même de laboratoire pour son implantation à plus grande échelle au sein de la chaîne d’épiceries Sobeys à laquelle il est attaché.

IGA Cookshire soutient aussi sa collectivité dans ses activités : il fait don de nourriture à la banque alimentaire de Cookshire-Eaton, il encourage les artistes locaux en les rémunérant pour qu’ils peignent les murs de l’épicerie ou produisent des sculptures à l’extérieur, il collabore à l’organisation de concerts durant l’été pour permettre aux musiciens de la place de démontrer leur talent.

En terminant, la citation fétiche de monsieur Denis est celle de Saint-Exupéry : « Nous n’héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants » car c’est d’elle que provient sa véritable motivation. Il pourrait d’ailleurs vous en parler longuement. Comme il a toujours de nouvelles idées pour aller plus loin, d’autres projets sont en développement dont l’installation de panneaux solaires sur la toiture pour alimenter l’épicerie en énergie. L’un de ses désirs les plus profonds est de donner l’exemple afin que d’autres entreprises suivent ses traces. Disons que sa mission est bien entamée.

Jean-Pierre Gouin
Conseiller en développement durable
SADC de l’Estrie