Entreprendre ou non une démarche en développement durable pour votre entreprise

En tant qu’entreprise, hésitez-vous à entreprendre une démarche en développement durable? Il se peut que vous n’y voyiez aucun avantage. Pourtant, les avantages que vous pouvez en tirer sont beaucoup plus nombreux que les inconvénients.

D’une part, il faut comprendre qu’une démarche se fait par étape. Inutile d’y consacrer beaucoup de temps dans un court laps de temps. Au départ, il est essentiel de cibler l’activité ou l’endroit dans votre entreprise qui a le plus d’effets néfastes sur l’environnement ou envers la communauté. Un diagnostic d’entreprise vous permettra de le cibler. Est-ce que c’est votre consommation d’eau qui est démesurée? Ou plutôt, c’est la gestion des matières résiduelles qui est le principal problème, car vous ne savez quoi en faire? Peut-être avez-vous des problèmes avec vos approvisionnements ou avec l’implication de vos employés dans différents projets?

Ensuite, un plan d’action avec des objectifs réalistes sera établi afin de pallier ces faiblesses. Vous aurez peut-être besoin d’aide pour le faire, mais sachez que peu importe la taille de votre entreprise ou son domaine d’activités, il y a un moyen d’améliorer votre performance en développement durable.

En terminant, quelques conditions gagnantes pour réussir une démarche en développement durable : l’implication de la direction et la mobilisation des employés.

Il importe aussi de ne pas aller trop vite. Telle la fable du lièvre et de la tortue, il est préférable d’avancer lentement, de ne pas se décourager et d’aller jusqu’au bout plutôt que d’abandonner. La théorie des petits pas est nettement préférable.

Pour être accompagné dans votre démarche en développement durable, contactez-nous au 1 877 473-7232.

Tech-Nic Réseau Conseil, un exemple en développement durable

Oeuvrant dans le domaine de l’informatique depuis une dizaine d’années, Tech-Nic Réseau Conseil est une entreprise en pleine expansion. Le plus important projet sur lequel son équipe travaille actuellement est la mise en place d’un système de récupération des matériels électroniques et informatiques usagés. Étant fournisseur chez de nombreuses municipalités et institutions dans la région de l’Estrie, Tech-Nic Réseau Conseil est sensible à la problématique environnementale que représente les équipements usagés qui ne sont pas gérés adéquatement. La mise en place de ce projet donne à l’entreprise une longueur d’avance lorsque le projet de règlement sur la récupération et la valorisation de produits par les entreprises sera en vigueur. Ce règlement obligera notamment les entreprises qui mettent en marché des produits électroniques à élaborer un programme de gestion de leur fin de vie.

Comme produits et services, Tech-Nic offre du support, de la formation et du dépannage informatique et réseautique; fait la conception de logiciel personnalisé et l’installation de la téléphonie IP; elle vend aussi différents équipements et accessoires et propose un service de récupération. Depuis le début de sa démarche en développement durable, l’entreprise met à la disposition de ses clients les produits les plus écologiques possible tels les papiers faits de fibres recyclées à 100 % et des cartouches d’encre recyclées et/ou à base de soya. Ultimement, elle aura une ligne de produits verts dont le catalogue sera disponible sur son site Internet à partir duquel les clients pourront passer leur commande directement.

Pour Tech-Nic, offrir des produits respectueux de l’environnement à ses clients ne suffit pas, il faut aussi les sensibiliser à l’importance du développement durable et poser des gestes concrets en ce sens. En effet, « Tech-Nic Réseau Conseil est une entreprise responsable qui a à cœur son environnement », déclare Denis Vaillancourt – propriétaire. Une section sur le développement durable a ainsi été créée sur son site Internet et des capsules d’informations sont diffusées en boucle sur un écran à l’accueil de l’entreprise. Afin de montrer son engagement envers le développement durable, l’équipe optimise ses déplacements, offre un service de dépannage à distance (par téléphone ou en ligne), utilise des produits de fonctionnement et d’entretien écologiques, minimise ses consommations énergétiques, etc.

Janie Lezoma
Conseillère en développement durable
SADC de l’Estrie

*http://www.tech-nic.qc.ca/