Comment mesurer vos performances et les communiquer?

Lorsque vous avez débuté la démarche en développement durable (DD) de votre entreprise, vous avez déterminé des indicateurs pour suivre l’évolution de vos performances. Après un certain temps, il est important de faire le suivi de vos actions et de mesurer si les objectifs fixés au début de votre démarche ont été atteints.

Une fois cette évaluation effectuée, vous serez en mesure de faire un léger bilan de l’avancement du DD dans votre entreprise. Devriez-vous accélérer le pas? Ou au contraire, vous serez peut-être très fiers de ce que vous avez réussi à accomplir. Si c’est le cas, vous voudrez sûrement partager la bonne nouvelle de vos résultats. Comment le faire de façon fiable et honnête?

Pour évaluer la performance de votre entreprise, il existe une ressource intéressante, c’est le Global Reporting Initiative (GRI) : http://www.globalreporting.org/Home . Le site propose un référentiel d’indicateurs qui permettent de mesurer l’avancement des programmes de DD des entreprises. Il propose aussi une façon de présenter le rapport de développement durable de celles-ci. Le système est reconnu mondialement et est utilisé par plusieurs grandes organisations.

La communication des résultats peut aussi se faire par l’obtention d’une certification. C’est une façon de dire à vos parties prenantes que vous avez atteint un objectif précis. Par contre, il n’existe pas de certification spécifique pour le DD. Vous devez plutôt sélectionner celle qui correspond le plus à vos aspirations et à votre secteur d’activité. Par exemple, si vous voulez être reconnus pour la gestion exemplaire de vos matières résiduelles, il y a le programme de reconnaissance ICI ON RECYCLE! de Recyc-Québec. Si vous voulez être reconnus pour la gestion de votre bâtiment, il y a la certification Boma Best et Leadership in Energy and Environmental Design (LEED). Si vous songez plutôt à une certification pour l’un de vos produits, c’est l’Écologo qui est de mise, ou encore, si vous désirez être reconnu pour vos efforts en gestion de personnel ce sera la norme Entreprise en santé. Enfin, si vous désirez entreprendre une démarche de gestion environnementale, vous pourrez vous tourner vers la norme ISO 14001. Le choix de cette certification dépendra de vos priorités d’actions, de votre domaine d’activité et de vos moyens en temps et en argent.

En terminant, il est aussi possible de communiquer vos résultats à l’intérieur et à l’extérieur de l’organisation de plusieurs façons : par les médias à l’aide d’un communiqué de presse, par la production d’une section sur le site Internet, par une affiche dans l’entreprise, par la production d’un dépliant, etc.

L’importance des parties prenantes et des employés dans une démarche DD

Lorsque votre entreprise entreprend une démarche en développement durable (DD), il est important qu’elle intègre ses parties prenantes afin d’augmenter les chances de réussite. Parmi celles-ci, notons les clients, les fournisseurs, les concurrents, les investisseurs, les voisins, et bien sûr, les employés. Ces parties prenantes ont une influence sur l’organisation et sa rentabilité. Ils devront donc être pris en considération lors de l’élaboration du plan d’action. Il est aussi important de bien les identifier dès le départ et de les impliquer selon la pertinence.

Un exemple d’entreprise québécoise qui a su bien intégrer ses parties prenantes dans sa démarche est Cascades. Celle-ci en a dressé une liste dès le début de sa démarche et a fait valider son plan d’action par plus de 120 d’entre elles. Ensuite, l’entreprise a modifié son plan en restant en interaction constante avec elles. Il n’est pas toujours nécessaire d’intégrer autant de parties prenantes, surtout pour les PME. Par contre, il est extrêmement important d’intégrer le plus possible les employés pour un succès optimal.

Ces derniers sont d’une importance capitale pour la réussite de l’entreprise. Bien que des études en ressources humaines aient démontrées dans le passé que les relations interpersonnelles jouent un rôle important dans la productivité des employés, nous pouvons ajouter que le DD remplit le même rôle. C’est pourquoi il est primordial d’intégrer les employés dans votre démarche. Voici quelques avantages d’intégrer les employés : Si seulement un seul employé est impliqué dans la démarche et que ce dernier doit quitter ses fonctions ou a une trop grande charge de travail pour s’en occuper, la démarche restera à l’état de projet. Si les employés sont impliqués dès le début, ce genre de situation pourra être évitée car les d’autres employés pourront prendre la relève. De plus, il est plus facile d’adopter des changements dans les pratiques de l’organisation quand les propositions viennent directement de la base.

Très tôt dans le processus, les employés devraient pouvoir jouer un rôle dans la conception du plan d’action. Ils auront aussi un rôle à jouer dans la mise en application. La façon d’intégrer les employés d’une entreprise peut passer par la formation d’un comité DD qui regroupe des gens ayant une expertise complémentaire et qui proviennent des différents secteurs de l’entreprise. Leur participation peut aussi se faire par la distribution d’un sondage.

Félicitations à l’entreprise RSI inc.

Malgré son jeune âge, RSI inc. se démarque une fois de plus en remportant le Prix Énergia 2010 de l’AQME (Association québécoise pour la maîtrise de l’énergie) – catégorie : transport, grâce au SVER (Solution verte à l’élimination du ralenti). Ce produit lui a aussi valu la place de finaliste des Prix d’excellence en environnement – catégorie : innovation en développement durable, en octobre 2010.

Rappelons que RSI inc. s’est engagée dans une démarche de développement durable dans le cadre duquel les SADC de l’Estrie l’accompagnent. Elle est établie à Danville et offre divers produits permettant d’économiser de l’énergie dont le SVER, qui permet d’éviter la marche au ralenti des moteurs de véhicules. Pour plus de détails sur l’entreprise, consultez : http://rsi-sver.com

L’engagement, un incontournable!

Lorsque nous parlons de développement durable, l’engagement est une étape plus qu’importante. Elle démontre qu’en tant qu’entreprise, vous prenez une direction en respectant des principes, des valeurs.

Cet engagement peut prendre diverses formes : un code d’éthique adopté pour favoriser la transparence dans les activités de l’entreprise, une mission avec des valeurs, une philosophie, un énoncé de principes, ou encore une politique formelle. Plusieurs entreprises qui débutent une démarche en développement durable (DD) rédigent ce type de document en y intégrant exclusivement le DD ou en ajoutant des éléments à un document déjà existant. Le but n’est pas de noyer votre entreprise dans des dédales administratifs. Pour une petite entreprise, il est important de choisir la forme qui lui convient.

Ce type de document est important car il permet à l’équipe de travail de connaître la vision de l’organisation. Il sert aussi à définir la culture de l’entreprise, c’est-à-dire son identité, son caractère unique. Lorsque vous faites une démarche en DD, il est important d’intégrer cet aspect à la culture de l’organisation. D’ailleurs, les entreprises avec une culture puissante sont souvent celles qui tirent le mieux leur épingle du jeu en terme de productivité*.

Cette culture se construit à travers ce document, par les actions en DD initiées, par les formations et la sensibilisation sur le sujet et en transformant les procédures organisationnelles afin d’y intégrer le DD.

Il ne reste plus qu’à faire en sorte que les gens s’approprient le document d’engagement et que son application transparaisse dans la gestion quotidienne de l’organisation.

Pour être accompagné dans votre démarche en développement durable, contactez-nous!

*Abravanel, Marry et al. La culture organisationnelle, aspect théoriques, pratiques et méthodologiques, Gaëtan Morin, Montréal, 1988.