Les approvisionnements responsables

Équiterre et le CRE Estrie sont heureux de vous convier à un déjeuner causerie de mi-campagne Défi Climat à Sherbrooke.

Date : le 5 avril 2011, 9 h à 12 h
Lieu : 165, rue Moore à Sherbrooke

Au programme :
une présentation par M. Jean-Pierre Gouin, coordonnateur du développement durable pour les SADC de l’Estrie: L’approvisionnement responsable, partie intégrante de votre démarche en développement durable.

un atelier interactif sur les produits promotionnels écoresponsables avec présentation d’un nouveau guide sur le sujet, par Mme Colleen Thorpe, chargée de projet pour le service-conseil en développement durable d’Équiterre.

Objectifs :
Fournir des outils pour accompagner vos démarches en approvisionnements responsables,
faire un retour sur les résultats du Défi-Climat,
susciter des réflexions dans une ambiance décontractée,
favoriser le réseautage.

Événement gratuit. RSVP par courriel à cree@environnementestrie.ca (indiquez votre nom, entreprise, le nombre de participants et votre numéro de téléphone)

Café et viennoiseries servis sur place.
Pour plus d’information : 819 821-4357
Réservez votre place dès maintenant, nombre limité.

Etes-vous victime d’écoblanchiment?

Vous est-il déjà arrivé de regarder une publicité de véhicule utilitaire sport hybride à la télévision qui vantait les vertus écologiques du produit? Vous avez cru à ces affirmations? Eh bien, vous avez été victime d’écoblanchiment. C’est que ce véhicule consomme plus de carburant qu’une petite voiture à essence.

L’écoblanchiment, est un procédé de marketing utilisé par une organisation dans le but de donner à l’opinion publique une image écologique responsable, alors que plus d’argent a été investi en publicité « verte » que pour de réelles actions en faveur de l’environnement. D’ailleurs, une étude de TerraChoice nous apprenait en 2010 que 95 % des produits commettaient un ou plusieurs des sept péchés de l’écoblanchiment ou de mascarade écologique. Le premier est celui du compromis caché, qui consiste à mettre de l’avant des bienfaits écologiques d’un produit tout en occultant un autre.

Le deuxième est celui d’absence de preuve, comme les produits faits de papier recyclé sans détail sur cette provenance. Ensuite, il y a le concept « du tout naturel ». Certains produits l’affichent alors qu’il faut comprendre que certaines composantes de produits tels que l’arsenic, le mercure ou l’uranium sont naturels, sans pour autant être bons pour la santé et l’environnement.

Vient ensuite le péché de la non-pertinence, commis lorsqu’on affirme quelque chose sur une étiquette alors que la loi l’y oblige. Par exemple, le fait d’afficher qu’un produit ne contient pas de chlorofluorocarbures (CFC) alors que son usage est banni partout au pays. Le « péché du moindre des deux maux » consiste à donner une allure écologique à un produit qui ne pourra jamais l’être de par sa réelle nature, une cigarette biologique par exemple.
Le sixième est celui de la fabulation qui se dit des produits conformes à une norme ou une certification sans vraiment l’avoir obtenue, donc sans preuve. Le dernier est celui de l’autoproclamation, lorsqu’un produit affiche des prétentions écologiques avec une éco-étiquette mensongère car non reconnue par une tierce partie neutre.

Comment éviter ces pièges? Il faut se fier à des certifications fiables, tel qu’Écologo, ÉcoCert, Énergy Star ou Forest Stewardship Council (FSC) et faire des recherches lorsque vous tombez sur un produit avec une certification inconnue ou qui semble louche. Soyez vigilants avec les produits «verts » !

Vous aimeriez en savoir plus ?
-TerraChoice : http://sinsofgreenwashing.org/findings/greenwashing-report-2009/
-« Le grand mensonge vert » livre de Jean-Sébastien Trudel
-www.goodguide.com : liste de produits de consommation courants évalués selon 3 critères : la santé, l’impact sur l’environnement et la société. (disponible en anglais seulement)

Défi Climat : L’Estrie réitère son engagement dans la lutte aux changements climatiques

C’est aujourd’hui qu’a été donné le coup d’envoi de la 2e édition de la campagne Défi Climat en Estrie. Du 15 mars au 30 avril, en Estrie et dans toutes les régions du Québec, les citoyens et les organisations sont invités à poser des gestes individuels, collectifs et corporatifs pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES).

Le lancement s’est fait ce matin au Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke en compagnie de Mme Lyse Rouillard, Présidente du Conseil régional de l’environnement de l’Estrie (CREE), de l’un des deux ambassadeurs du Défi climat en Estrie, M. Pierre Morency, président et fondateur de NOVA Envirocom, de Mme Marianne Favreau-Perreault de la direction de santé publique de l’Estrie, de M. Jean-Pierre Gouin, conseiller en développement durable pour les SADC de l’Estrie et de M. André Martel, démarcheur en construction bois pour la Coalition Bois du Québec. En s’adressant aux médias et aux représentants d’entreprises, d’institutions et d’organismes invités pour l’évènement, tous en ont profité pour réitérer la participation de leur organisation au projet et pour inviter tous les citoyens à faire leur part.

Des objectifs ambitieux, « mais réalistes pour l’Estrie »
La Présidente du CREE a présenté les objectifs de mobilisation de son organisme : « l’équipe du CREE souhaite mobiliser plus de 100 organisations et ainsi inciter plus de 5000 citoyens à poser des gestes concrets. » Rappelons qu’en 2010, 69 industries, commerces et institutions (ICI) de la région de l’Estrie se sont impliquées dans cet effort collectif et ont convaincu 3372 citoyennes et citoyens de s’engager. L’ambassadeur de la campagne, Pierre Morency, a pour sa part signifié la confiance qu’il porte envers l’engagement des citoyens de l’Estrie qui, une fois informés et sensibilisés, sont heureux de contribuer par des gestes concrets.

Le milieu de la santé réitère aussi son engagement
Le CHUS, le CSSS-IUGS et l’Agence de santé publique de l’Estrie ont confirmé pour une seconde édition leur participation à Défi climat. Pour l’Agence de Santé publique de l’Estrie, les objectifs de Défi climat rencontrent ceux du milieu de la santé : « des gestes concrets comme le recours aux transports actifs et aux transports en commun, contribuent à la fois à la lutte à la pollution atmosphérique et à la lutte à l’obésité, deux des plus grands combats de la santé publique moderne » à déclaré la porte-parole de l’Agence.

Une campagne qui se réinvente

Défi Climat a développé de nouveaux outils pour les organisations, dont les Défis collectifs. Ces activités de mobilisation visent à encourager employés et étudiants à poser tous ensemble des gestes de réduction de GES au sein de leur organisation. Pensons par exemple aux « défi Zéro auto solo » et « Défi dîner Végé », qui visent à mobiliser l’ensemble des employés et les membres de la direction. Les émissions de GES évitées grâce à ces activités concrètes seront additionnées aux statistiques de la campagne.

En 2011, le Défi Climat propose également aux organisations 10 mesures à mettre en place pour améliorer leur bilan carbone, incluant l’adoption d’une politique d’achats responsables, l’amélioration de l’efficacité énergétique et le verdissement des stationnements. Les engagements des entreprises participantes sont mis en vedette sur le site web de Défi Climat. La participation particulière des SADC de l’Estrie à la campagne de cette année vise à inciter davantage d’entreprises de la région à entreprendre une démarche de développement durable.

C’est maintenant le temps de s’inscrire!

Du 15 mars au 30 avril, tous les citoyens du Québec sont invités à participer à cet effort de réduction des gaz à effet de serre (GES) en s’inscrivant en ligne au : http://www.deficlimat.qc.ca.

À propos du Défi Climat

Le Défi Climat est la plus vaste campagne de sensibilisation et de mobilisation pour la lutte aux changements climatiques à travers le Québec. Cette campagne invite les citoyens à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) en s’engageant à poser des gestes concrets. Défi climat se déroule en milieu de travail et se propage auprès des employés afin de créer un véritable effet d’entraînement dans la lutte aux changements climatiques. Le projet Défi Climat a été initié en 2008 par le Conseil régional de l’environnement (CRE) de Montréal, en partenariat avec la Conférence régionale des élus (CRÉ) de Montréal et Équiterre.

Défi Climat est rendu possible grâce à la contribution financière principale du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP), ainsi qu’au soutien financier de la Coalition BOIS, de la Fondation Alcoa, de Cyberpresse, de Rock Détente, de Patrimoine Canada et du Partenariat jeunesse pour le développement durable. Les organisateurs du Défi Climat remercient aussi tous les partenaires financiers régionaux qui contribuent au succès de la campagne à travers le Québec. En Estrie, les organisateurs comptent sur l’appui de la Conférence régionale des élus de l’Estrie, du Groupe S.M. International inc., les SADC de l’Estrie, Enviro-Accès, Rythme FM et Rona l’Entrepôt Sherbrooke.

OFFRE D’EMPLOI – Conseiller(ère) en développement durable (DD)

Les SADC de l’Estrie sont des organismes de développement économique oeuvrant dans les MRC des Sources, de Coaticook, du Granit et du Haut-Saint-François.

Sous la supervision du coordonnateur du DD, la personne recherchée aura le mandat de :

-Effectuer des diagnostics, plans d’action et suivis auprès des entreprises accompagnées
-Collaborer à la mise à jour de la méthode de suivi des entreprises
-Donner des formations et développer des outils de sensibilisations en DD destinés aux différentes entreprises
-Participer à l’organisation d’événements réseautage
-Effectuer une veille des différents programmes et subventions liés au développement durable et les diffuser aux entreprises concernées
-Représenter l’organisme lors de divers événements ponctuels, en lien avec le développement durable

Nous recherchons une personne détenant une formation universitaire avec concentration en environnement, développement durable ou toute autre discipline pertinente et démontrant les compétences suivantes :

-Expérience en gestion de projets
-Intérêt marqué pour le développement durable
-Entregent et facilité à travailler en équipe
-Sens de l’organisation, de l’initiative et grande autonomie
-Capacité de vulgarisation et esprit de synthèse
-Excellente capacité de communication écrite et orale
-Bonne connaissance en informatique et particulièrement de Word, Excel et PowerPoint

L’expérience en consultation de PME est un atout
Le lieu de travail principal sera à East Angus, mais le candidat doit avoir une automobile à sa disposition pour se déplacer sur le territoire des 4 MRC
Poste à temps complet, 35 heures/semaine, pour une durée déterminée de 1 an, avec possibilité de renouvellement
Le salaire sera établi selon la grille en vigueur

Toute personne désirant postuler devra faire parvenir son curriculum vitae ainsi qu’une lettre de motivation au comité de sélection d’ici le 22 mars 2011, 16 h. Courriel : jpgouin@ciril.qc.ca Télécopieur : 819 832-1831

Les candidatures seront traitées confidentiellement et dans le respect de l’équité en matière d’emploi. Nous ne communiquerons qu’avec les personnes qui seront convoquées pour une entrevue.

Faites comme les centaines d’entreprises déjà partenaires, joignez-vous à la campagne québécoise Défi Climat 2011!

Les SADC de l’Estrie invitent tous leurs clients et partenaires dans le projet d’accompagnement en développement durable à rejoindre Défi Climat, la plus vaste campagne de sensibilisation à la lutte contre les changements climatiques au Québec.

Nous sommes tous conscients que les changements climatiques vont nous affecter et que c’est maintenant qu’il nous faut agir, ensemble.

Pour les SADC de l’Estrie, la préservation de l’environnement fait partie de leurs valeurs et de celles de leurs employés. En lien avec notre démarche en développement durable, nous avons un rôle à jouer dans la lutte aux changements climatiques. Cela fait partie de notre responsabilité sociale corporative.

Fiers partenaires du Défi Climat, les SADC de l’Estrie commanditent le tirage d’un accompagnement gratuit dans une démarche en développement durable, d’une valeur de 500 $, comme prix de participation. Elles agissent concrètement en invitant ses employés à poser des gestes simples et efficaces pour qu’ils réduisent leurs émissions de gaz à effet de serre (GES). Le Défi Climat nous en donne les moyens!

Comme nous, relevez le Défi Climat :
-Une campagne « clés en main » sans participation financière, avec des outils de communication adaptés selon les besoins de votre organisation et faciles à utiliser;
-Une 4e édition qui se déroule en milieu de travail et d’étude, à l’échelle du Québec, du 15 mars au 30 avril 2011;
-Des gestes concrets à proposer à votre personnel pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES);
-La possibilité d’engager votre organisation sur des gestes corporatifs.

Joignez-vous au Défi Climat 2011. Inscrivez-vous dès maintenant!
http://www.deficlimat.qc.ca

Pour de plus amples informations ou de l’assistance pour l’inscription, contactez :
Janie Lezoma, conseillère en développement durable
819 832-2447, poste 109 ou jlezoma@ciril.qc.ca