L’analyse du cycle de vie des produits

L’analyse du cycle de vie (ACV) d’un produit est sur le point de révolutionner le monde de la consommation responsable. En effet, ce concept prendra toujours plus d’ampleur et guidera bientôt nos achats.

L’ACV permet d’évaluer les conséquences environnementales d’un produit ou d’une activité sur l’ensemble de son cycle de vie, c’est-à-dire en incluant l’extraction et la transformation des matières premières, la fabrication, l’emballage et la distribution, l’utilisation et la fin de vie d’un produit. Ce type d’analyse permet donc de mieux comparer deux produits, non plus simplement en regard du prix, mais aussi selon son impact environnemental.

D’ailleurs, l’étiquette carbone a récemment fait son entrée en France avec un projet pilote sur certains produits. Cette certification permet au consommateur de connaître l’impact environnemental en termes d’émissions de gaz à effet de serre (GES) que le produit émet durant sa durée de vie. L’équivalent pourrait suivre au Québec d’ici peu.

Cette analyse du cycle de vie nous amènera bien des surprises. Pour le moment, cette forme d’étude a démontré qu’une tomate qui provenait du Mexique durant l’hiver avait moins d’impacts sur l’environnement qu’une tomate du Québec qui pousse en serre. C’est que la plupart de nos serres sont alimentées en mazout et que le transport de la tomate se fait par bateau, un mode de transport émettant que très peu de GES dans l’atmosphère. (référence : La production de serre montrée du doigt LA PRESSE décembre 2009)

Des gestes que l’on qualifiait autrefois comme étant écologiques le seront peut être moins à la lumière de ce que l’ACV pourra apporter. Une chose est certaine toutefois, c’est que l’étiquette carbone nous apportera des éclaircissements.

En terminant, il est fort probable que les entreprises devront aussi s’adapter à cette nouvelle réalité car la clientèle sera de plus en plus sensible à ce système d’étiquetage. Si le système devient obligatoire, il y aura vraisemblablement de l’aide qui sera disponible, surtout pour les petites entreprises. D’ailleurs, elles seront inévitablement poussées dans ce mouvement par les plus grandes.

Pour vous éclairer sur le sujet :
Centre interuniversitaire de recherche sur le cycle de vie des produits, procédés et services (CIRAIG) http://www.ciraig.org/fr/
Article du quotidien La Presse : http://www.cyberpresse.ca/vivre/200912/12/01-930450-la-production-de-serre-montree-du-doigt.php

5 à 7 réseautage et présentation sur le marketing vert le 3 mai prochain

Les SADC de l’Estrie (Haut-Saint-François, des Sources, région de Mégantic et région de Coaticook) et le Conseil régional de l’environnement de l’Estrie (CREE) vous invitent à un 5 à 7 réseautage où des entreprises de la région ayant entrepris une démarche en développement durable ou participant à la campagne Défi Climat seront honorées.

HEURE : 17 h à 19 h
Un vin d’honneur et des bouchées à saveur locale vous seront servis.

L’événement sera précédé d’une présentation sur le marketing vert donnée par Jacinthe Caron, directrice générale du CREE. Venez découvrir quelques moyens de mousser votre stratégie de « marketing vert » en évitant les pièges de l’écoblanchiment.

HEURE : 16 h
Réservez rapidement, car les places sont limitées.

ENDROIT : Le Pavillon des arts et de la culture de Coaticook
116, rue Wellington, Coaticook (Québec) J1A 2H7

Confirmez votre présence, avant le jeudi 28 avril 2011, pour la présentation et/ou le 5 à 7 auprès de :
Jean-Pierre Gouin, coordonnateur du développement durable, SADC de l’Estrie
jpgouin@ciril.qc.ca
819 832-2447 ou 1 877 473-7232, poste 106