Le transport, un enjeu environnemental à considérer par les entreprises

Au Québec, le transport est le nerf de la guerre de la lutte aux changements climatiques. En effet, en 2008, le secteur produisant le plus d’émissions de gaz à effet de serre (GES) dans la province était celui du transport avec 43 % des émissions totales1 (source : MDDEP, 2010).
À priori, on pourrait croire que les PME peuvent difficilement agir sur cette problématique…ce qui est faux. En fait, les entreprises peuvent être des vecteurs importants pour l’adoption des pratiques de transport durable dans la société en plus de pouvoir potentiellement réaliser des gains économiques et sociaux!
Pourquoi les entreprises devraient-elles se soucier des déplacements domicile-travail? Après tout, ces déplacements s’effectuent hors des heures de travail. En fait, il peut s’agir d’un enjeu majeur à divers niveaux, notamment la rétention des employés, la performance au travail, la gestion des stationnements et l’accessibilité au milieu de travail. Les entreprises peuvent agir positivement sur ces enjeux en encourageant le covoiturage (aide au jumelage) et le transport en commun (relocalisation de l’arrêt d’autobus à proximité de l’entrée, remboursement d’une partie de la passe mensuelle, etc.), en facilitant les déplacements à pied et à vélo (supports à vélos, casiers, douches, etc.) et en modifiant l’aménagement des heures de travail (horaires variables, semaine de travail compressée, télétravail).
Au niveau des déplacements d’affaires, les entreprises gérant une flotte de véhicules peuvent orienter les achats vers des automobiles à faible consommation de carburant (fiez-vous aux cotes de consommation de carburant de Ressources naturelles Canada!). Elles peuvent également mettre en place une politique de déplacement favorisant l’utilisation du transport en commun lorsque possible, par exemple de l’autobus ou du train pour les déplacements entre les grands centres. Enfin, la formation des employés sur la conduite écoénergétique peut être une avenue intéressante pour des gains substantiels en économie de carburant.
Pour plus d’informations sur le sujet :
Dossier sur les déplacements domicile-travail et le Programme-employeur de Transports Québec
Guide de sensibilisation à la réduction de la consommation de carburant et des émissions de gaz à effet de serre en transport de l’Agence d’efficacité énergétique du Québec
Cotes de consommation de carburant de Ressources naturelles Canada
1 Ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, 2010. Inventaire québécois des émissions de gaz à effet de serre en 2008 et évolution depuis 1990. www.mddep.gouv.qc.ca/changements/ges

Les Équipements du Phare, impliquée dans un projet immobilier durable

L’entreprise Les équipements du Phare loue des équipements et outils sous la bannière Lou-Tec, gère une marina et offre un service d’entreposage de bateaux.

La conviction du propriétaire envers la prise en compte du développement durable joue un rôle très important dans la gestion de l’entreprise. Ce dernier se préoccupe beaucoup des impacts des produits qu’il utilise, que ce soit le vernis à bois des quais ou pour le dégraisseur. Il remplacera aussi, au fur et à mesure, ses produits de fonctionnement et d’entretien par des plus écologiques. ll cherche aussi à utiliser le moins d’eau possible pour le lavage des bateaux lors du remisage. Aussi, l’entreprise pousse beaucoup pour le remisage intérieur ne nécessitant pas de recouvrement de plastique. Pour les récalcitrants, l’entreprise a fait des démarches pour récupérer ces plastiques industriels.

C’est cette sensibilité au développement durable qui a motivé Les Équipements du Phare et ses partenaires à se lancer dans la conception d’un projet immobilier durable qui aura une certification LEED, une première sur le territoire du Granit. Grâce à ce projet, un terrain contaminé au bran de scie sera mis en valeur et des condominiums verront le jour avec un mimimum d’impacts négatifs sur l’environnement. Étant donné que le site borde le Lac- Mégantic, une attention particulière sera accordée à la préservation du milieu. L’aboutissement de ce projet offrira aussi une grande visibilité à la région de Lac-Mégantic en plus de sensibiliser les autres promoteurs immobiliers au développement durable. « Développer un projet durable dans la région de Lac-Mégantic et donner l’exemple » est d’ailleurs un des objectifs de l’entreprise dans sa démarche en développement durable.

Comme autres actions illustrant le développement durable, Les Équipements du Phare donne une place importante à la gestion de ses matières résiduelles dans son magasin. Elle tient compte des 3RV (réduction à la source, réemploi et recyclage) et procèdera à l’achat de bacs multimatières pour sensibiliser les clients du magasin.

Les SADC de l’Estrie et le CRE Estrie soulignent l’engagement d’entreprises en développement durable

Afin d’honorer l’implication d’entreprises de la région en développement durable (DD), les Sociétés d’aide au développement de la collectivité (SADC) de l’Estrie et le Conseil régional de l’environnement de l’Estrie (CREE) ont conjointement animé une soirée de réseautage mardi soir dernier. L’événement qui se tenait au Pavillon des arts et de la culture de Coaticook se voulait une occasion de promouvoir l’implantation de nouvelles démarches en DD, en plus de reconnaître la participation à Défi Climat. Une courte présentation sur le marketing vert précédait la remise de certificats d’engagement et de mentions d’honneur.

Six entreprises se sont vues honorées pour leur implantation récente d’une démarche en développement durable. Les éléments suivants distinguent les démarches des entreprises présentées : Bois Le Roux de Weedon souhaite travailler sur une gestion plus complète des matières résiduelles; le Verger Le Gros Pierre de Compton veut former les employés et la clientèle sur les enjeux du développement durable; l’Écho de Frontenac de Lac-Mégantic compte implanter la facturation électronique, promouvoir l’abonnement en ligne et améliorer l’efficacité énergétique de son bâtiment; Sanitaire Lac-Mégantic de Frontenac prévoit développer et monter un centre de récupération des technologies de l’information et de la communication (TIC); Caldwell Bio fermentation Canada de Sainte‑Edwidge désire intégrer des pratiques vertes pour l’agrandissement du bâtiment. Finalement, l’Auberge Andromède de Courcelles réalisera une étude pour la production d’énergie à partir du fumier et d’autres matières organiques. « Ces entreprises sont des précurseures dans leur milieu et elles produiront un effet d’entraînement sur d’autres. Cela est extrêmement encourageant pour notre région.» a affirmé Jean-Pierre Gouin, coordonnateur du développement durable pour les SADC de l’Estrie.
Des entreprises, organisations et institutions de la région ont également été récompensées pour leur participation à la campagne 2011 de Défi Climat. Plus vaste campagne de mobilisation pour la lutte aux changements climatiques au Québec, Défi Climat cherche à mobiliser les employés et étudiants en les invitant à prendre des actions concrètes pour diminuer les émissions de gaz à effet de serre. Jacinthe Caron, directrice du CREE, croit beaucoup aux bénéfices d’une telle campagne : « Défi Climat rejoint les individus par le biais de leur milieu de travail. Cette stratégie est efficace, car l’engagement des collègues et des patrons peut créer un bel effet d’entraînement. Les gestes et activités proposés par Défi Climat permettent notamment d’échanger en groupe sur les actions pour contrer les émissions de gaz à effet de serre qui sont directement associés au réchauffement de la planète. »
Une entreprise a pu être récompensée de façon particulière pour sa participation à Défi Climat puisque, suite à un tirage, le bistro Le Cinquième Élément de Compton s’est vu offrir un accompagnement en développement durable, gracieuseté des SADC de l’Estrie et du CREE.
Le début de la soirée a été marqué par une présentation sur le marketing vert, une occasion à saisir pour les entreprises présentes et intéressées à faire connaître leurs engagements environnementaux à leur public cible. En effet, montrer que son entreprise agit en accord avec l’environnement devient de plus en plus incontournable. Les entreprises engagées dans le projet des SADC ont une longueur d’avance sur les autres et ont tout intérêt à le faire valoir à leur clientèle.